lundi 10 décembre 2012

Ce pari avec Guillaume Voisine...

Il y a quatre ans, Guillaume Voisine et moi avions fait un pari. À l'époque, le vénérable rédacteur en chef de Brins d'éternité rédigeait une nouvelle de zombies pour le fanzine ClairObscur et je lui avais imposé un titre, soit Les zombies dans nos campagnes. En retour, je devais faire une nouvelle de loups-garous dont il m'imposerait le titre. Guillaume avait alors poussé l'outrecuidance jusqu'à me mettre en scène dans son histoire de morts-vivants, en plus de me suggérer des titres pour mon histoire de loups-garous et de m'imposer une contrainte d'écriture. Pour ceux qui ont manqué ou oublié cet épisode incontournable de l'histoire de la SFFQ (qui a fait depuis l'objet de plusieurs documentaires sur Historia et Canal D, en plus d'être parodié dans les Simpson et même dans South Park), c'est ici et ici.

Guillaume a publié Les zombies dans nos campagnes dans le ClairObscur no. 6 (2009). Quand la revue Zinc, consacrée à la littérature générale, a lancé un appel à textes pour un spécial "Lycanthropie" au début de l'été dernier, j'ai tout de suite sauté sur l'occasion pour respecter enfin ma part de notre pacte -- et aussi pour rabattre le caquet aux mauvaises langues aiguisées qui, depuis des années, me jugent incapable de pondre une fiction courte (Na! :-p) J'ai donc écrit La danse de Jasmine, un texte d'environ 2000 mots, qui parle de loups-garous et qui respecte la contrainte d'écriture imposée par Guillaume. Je n'ai pas retenu les propositions de titres de ce dernier, parce que ceux-ci ne correspondaient pas au contenu de mon récit, et n'étaient peut-être pas appropriés pour Zinc, mais comme je n'avais imposé que des titres à Guillaume pour son histoire de zombie (et que celui-ci a osé me mettre en scène, na!) je me suis dis que je pouvais jouer un peu avec les règles :-)

J'avais envoyé La danse de Jasmine fin mai et comme je n'avais eu aucune réponse depuis, je me disais que le texte avait été refusé et j'envisageais de le retravailler pour le proposer à la Maison des Viscères... mais jeudi dernier, quelle n'a pas été ma surprise de recevoir par la poste deux copies du "Spécial Lycanthropie" de Zinc, avec mon texte dedans... Ah ben.

Alors si vous êtes curieux de lire une courte (!) histoire de loups-garous (!!) mettant en vedette Guillaume (!!!) et sa voisine (!!!!), c'est en kiosque en ce moment.

Référence : La danse de Jasmine, Zinc no. 28, décembre 2012.

4 commentaires:

Gen a dit…

Lolol! Cette histoire de défis à relais est délicieuse. Contente que tu aies pu relever le gant! (Même si la publication d'une nouvelle sans contacter l'auteur, c'est pas fort! Et si tu l'avais publiée ailleurs entretemps cette nouvelle?)

Comique : je remarque que dans la nouvelle de Guillaume, ta femme s'appelait Geneviève et semblait avoir une mentalité de maman ours! :p Comme j'étais pas très connue de la gang à l'époque, ça devait être prémonitoire! :p

Guillaume Voisine a dit…

Ouin, je vais devoir lire ça, moi.

Na (d'avance!).

charles-étienne a dit…

je peux me le procurer où. et claire obscure n.6 pour le fun

Philippe-Aubert Côté a dit…

À Gen : ouais Guillaume me montrait avec mon épouse, une vraie gère-mène :-) J'avais promis de lui réserver une "inversion" semblable à celle qu'il m'a infligé, mais cela n'adonnait pas pour ce texte. Mais un jour... ;-)

Quant à la non-réponse, ahem. Je ne parlerai qu'en présence de mon avocat. Ou de ma conseillère juridique préférée ;-)

À Guillaume : ouais, tu vas devoir lire ça :-) Et en passant, on ne devait pas aller prendre une bière un de ces jours? C'est notre autre dossier éternellement en suspens...

À Charles-Étienne : on peut trouver Zinc dans les librairies, dans les coins revue (chez Renaud-Bray j'en vois, pour Archambault je ne sais pas). Quant à Clair Obscur, je crois qu'on peut commander en allant sur le blogue du fanzine : http://revue-clairobscur.blogspot.ca/